La protection respiratoire

La protection respiratoire

La protection respiratoire

Les masques de protection permettent de se protéger des contaminations par bactéries, virus, substances chimiques ou particules fines

 

la protection respiratoire est indispensable en présence de:

  • particules dangereuses toxiques, cancérigènes, radioactives
  • de virus, bactéries ou moisissures

 

 

Le masque chirurgical anti-projections

c'est un dispositif médical à la norme EN 14683.

Ce masque chirurgical est destiné à éviter la projection des gouttelettes émises par le porteur et par une personne en vis-à-vis. Le masque anti-projection en tissu ou le masque chirurgical ne protège pas contre l’inhalation des particules fines en suspension dans l’air.

La filtration de classe FFP avec des masques pour filtrer les particules

Trois classes de protection les définissent en Europe avec la norme EN 149. 

  • Les masques FFP1 garantissent une protection respiratoire suffisante dans le bâtiment ou l’industrie agroalimentaire.Ils protègent les utilisateurs contre les poussières non fibrogènes et non toxiques ne provoquant pas de maladies, elles sont irritantes et/ou malodorantes. ils sont adaptés pour des environnements professionnels. Ils filtrent minimum 80 % des particules et ce jusqu’à une taille de 0,6 μm, ils doivent être utilisés quand la concentration du polluant ne dépasse pas quatre fois la valeur maximale d’exposition. 
  • Les FFP2 à ce niveau de classe, ce sont des masques destinés à protéger le porteur contre les risques d’inhalation d’agents infectieux transmissibles par voie aérienne, contre les poussières solides, fumées et les émanations aérosols toxiques. La concentration dans l'air  ne doit pas dépasser dix fois la valeur limite d’exposition professionnelle. Les masques classe FFP2 sont prévus pour protéger des environnements de travail de l’air ambiant qui contient des agents toxiques et mutagènes. Ils filtrent au moins 94 % des particules contenues dans l’air, dans la limite d’une taille de 0,6 μm, et peuvent être utilisés si la la concentration en polluant ne dépasse pas dix fois la valeur limite d’exposition professionnelle. 
  • FFP3 sont des masques qui assurent la protection contre les poussières, fumées et aérosols nocifs et toxiques.ils protègent contre les substances radioactives, cancérigènes, et aussi contre les virus, bactéries et les spores. La concentration ne doit pas dépasser vingt fois la valeur limite d’exposition professionnelle. la classe FFP3 assure la meilleure protection d’au moins 99 % contre les particules, jusqu’à une taille de 0,6 μm.

Tous les masques doivent etrent utilisés et portés en respectant un protocole d'utilisation précis et strict.

En cas de pandémie, de type grippe ou coronavirus, une mauvaise utilisation risque de provoquer l'inverse de l'effet escompté.